Achat immobilier : Pensez aux prêts complémentaires !

Retour
Partager l’article
||
Achat immobilier : Pensez aux prêts complémentaires !
vente-maison-compiegne

Vous souhaitez maximiser l'apport financier de votre projet immobilier ? Avez-vous pensé aux prêts complémentaires ? Ces « petits » prêts, associés à votre crédit principal, peuvent constituer une aide non négligeable pour accéder à la propriété. 

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. In dui ex, fringilla eu velit vitae, fringilla eleifend sem. Aliquam aliquam ante orci, a mattis ex facilisis et. In at tristique purus. Mauris vehicula ultricies viverra. Ut tristique nec nunc nec tempor. In ha

Le prêt accession d’Action Logement pour les salariés du secteur privé

Si votre entreprise compte plus de 10 salariés, n’hésitez pas à le demander ! Grâce à ce prêt, vous pouvez bénéficier d’une aide de 40 000 €, avec un taux d’intérêt très compétitif de 0,5 %. La durée d’emprunt est libre, dans la limite de 25 ans.

Il peut vous servir à compléter votre prêt immobilier pour l’acquisition de votre résidence principale.

Le prêt accession concerne :
●      la construction ou l’achat d’un bien neuf ;
●      les opérations d’accession sociale comme le Prêt Social Location-Accession (PSLA) et le Bail Réel Solidaire (BRS) ;
●      ou l’achat d’un logement HLM.

Action Logement a également mis en place une aide financière supplémentaire, la « prime accession ».
Elle est accessible aux primo-accédants, pour un montant de 10 000 €. Cette prime est cumulable (sous conditions) au prêt accession et peut être utilisée pour la construction ou l’acquisition d’un logement neuf, y compris en accession sociale (avec le PSLA et le BRS). Pour en bénéficier, les revenus des futurs propriétaires doivent respecter les plafonds de ressources PSLA.

Le prêt à taux zéro (PTZ) pour les primo-accédants

Vous êtes sur le point d’acquérir votre première résidence principale ? Si vos ressources correspondent aux plafonds fixés, alors vous pourrez certainement profiter de ce prêt gratuit ! Exit les intérêts et les frais de dossier, vous n'aurez que le montant de l'emprunt à rembourser.

La durée de remboursement du PTZ varie entre 20 et 25 ans selon vos revenus, la composition de votre foyer et la zone où se situe votre futur bien.
La somme octroyée est déterminée selon la nature du logement (neuf ou ancien avec travaux) et la zone dans laquelle il est implanté (A, A bis, B1, B2 ou C). Dans les deux cas, le poids du PTZ ne peut dépasser 40 % du coût total de l'opération immobilière.

Ce prêt étant complémentaire, vous devrez le demander en accompagnement d'au moins un autre prêt (prêt d'accession sociale, prêt conventionné, prêt accession d'Action Logement, etc.).

Le prêt dédié aux fonctionnaires

Le prêt immobilier fonctionnaire (PIF) est accordé aux agents titulaires de la fonction publique de l'État, de la fonction publique territoriale et de la fonction publique hospitalière. Il s'obtient auprès de l'employeur ou auprès d'une banque spécialisée, et est accordé pour la construction ou l'achat d'un logement neuf ou ancien, avec ou sans travaux.

Ce microprêt n'est attribué qu'en complément d'un prêt conventionné ou d'un prêt d'accession sociale. Il est soumis à des conditions de ressources afin d'en faciliter l'accès à des ménages aux revenus modestes.
Le montant attribué est déterminé selon la zone géographique (1,2 ou 3) du logement et son nombre de pièces. Par exemple, pour un 2 pièces situé à Paris, le fonctionnaire a droit à un prêt de 1 981,84 €. Le montant maximum alloué avoisine les 3 900 € et le souscripteur peut étaler son remboursement sur une durée comprise entre 10 et 15 ans.

Le prêt PEL pour accéder à un emprunt grâce à son épargne

En ouvrant un plan épargne logement, vous avez accès à un prêt complémentaire appelé « prêt épargne logement » pour financer l'achat ou la construction d'un logement neuf ou ancien.
Le montant maximal prêté est de 92 000 € et le taux applicable est de 2,2 % (pour les PEL ouverts depuis août 2016).

Quelques conditions sont à respecter pour pouvoir prétendre à ce prêt :
●      verser un minimum de 225 € à l'ouverture du plan épargne logement ;
●      effectuer un ou plusieurs versements par an pour un montant minimum de 540 € ;
●      respecter le plafond de dépôt de 61 200 € ;
●      épargner pour une durée minimale de 4 ans.

Une fois toutes ces conditions réunies, la banque calcule le montant alloué en fonction des droits à prêt (intérêts) accumulés au cours de la phase d'épargne et de la durée du prêt (entre 2 et 15 ans). Plus vous épargnez, plus le prêt autorisé sera conséquent.

Spécificité du PEL : des proches (conjoint, parents, enfants, frères et sœurs, etc.), eux-mêmes détenteurs d'un PEL, peuvent vous céder leurs droits à prêt pour vous faire bénéficier d'un emprunt plus important. 


Vous souhaitez vous lancer dans l'achat d'un bien immobilier ? Alors contacter nous dès maintenant et faites-vous accompagner par un de nos conseillers spécialistes du secteur !

Vous souhaitez 
vendre à Longueil-Annel ou environs ?

Contactez-nous

ENVIE DE NOUS SUIVRE
sur les réseaux sociaux ?

LE RESPECT DE VOTRE VIE PRIVÉE EST UNE PRIORITÉ POUR NOUS
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur notre site. Grace à ces technologies, nous pouvons vous proposer du contenu en rapport avec vos centres d'intérêt. Ils nous permettent également d'améliorer la qualité de nos services et la convivialité de notre site internet. Nous utiliserons uniquement les données personnelles pour lesquelles vous avez donné votre accord. Vous pouvez les modifier à n'importe quel moment via la rubrique ″Gérer les cookies″ en bas de notre site, à l'exception des cookies essentiels à son fonctionnement. Pour plus d'informations sur vos données personnelles, veuillez consulter .
Tout accepter
Tout refuser
Personnaliser